Le Sanctuaire des Mangas
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Des mangas en folie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
~Bienvenue petit otaku~
Venez discuter avec nous ! <3


~~Restez prudents & désinfectés!~~Take care & Stay strong ~~
Le Deal du moment : -42%
STANLEY Coffret outils 38 pièces
Voir le deal
19.99 €

Partagez | 
 

 La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeMer 21 Déc - 13:46

Présentation :

*Fanfic de : Angelique

*Faite par : Athéna

*Titre : La Trilogie des Anges - Les Anges de Galinaus (tome I)

*personnages :

Julius, Gardien de la Lumière, représentant la Fierté
*âge: 25 ans
*taille: 1 m 88
*poids: 70 kg
*date de naissance: 16 août
*signe: Lion
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius406va.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius012ckLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius032leLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius049wb
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius050bh.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius127hzLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius077ryLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius194yw.th
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius158gx.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius244ff.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius339yx.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius386ht.th
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius107wp.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius081dhLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius218od.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius302gl.th

Clavis, Gardien de l'Ombre, représentant la Paix
*âge: 25 ans
*taille: 1 m 90
*poids: 73 kg
*date de naissance: 11 novembre
*signe: Scorpion
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis209he.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis019rfLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis028npLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis034tx
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis043dk.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis117ih.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis079wkLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis134tf.th
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis144gx.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis170ft.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis223nx.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis301ov.th
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis099di.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis104ybLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis338gx.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 02clavis373ng.th

Lumiale, Gardien de l'Eau, représentant la Gentillesse
*âge: 21 ans
*taille: 1 m 83
*poids: 67 kg
*date de naissance: 3 mai
*signe: Taureau
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale152ry.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale017wiLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale025zgLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale046af
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale039gn.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale104fz.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale069hcLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale111fz.th
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale142ae.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale121it.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale186nu.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale177eh.th
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale086sg.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale092vfLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale166rc.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 03lumiale170vr.th

Oscar, Gardien du Feu, représentant la Force
*âge: 22 ans
*taille: 1 m 89
*poids: 79 kg
*date de naissance: 21 décembre
*signe: Sagittaire
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar172qx.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar018oqLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar032oyLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar055ch
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar048su.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar114zx.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar077hnLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar129wq.th
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar132ao.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar168sr.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar239om.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar199pc.th
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar091vi.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar102plLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar355xx.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar300ev.th

Olivier, Gardien du Rêve, représentant la Beauté
*âge: 22 ans
*taille: 1 m 80
*poids: 63 kg
*date de naissance: 20 octobre
*signe: Balance
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier247tf.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier012vjLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier028jsLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier042yu
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier032sm.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier107xz.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier059gsLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier112ds.th
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier168fl.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier218fp.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier222up.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier321wq.th
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier078kt.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier083kvLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier333zq.thLa Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 05olivier420ok.th

Luva, Gardien de la Terre, représentant la Connaissance
*âge: 26 ans
*taille: 1 m 77
*poids: 65 kg
*date de naissance: 12 juillet
*signe: Cancer
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 06luva109cb

Marcy (Marcel en VO, mais moi je l'appelle Marcy) Gardien de la Nature, représentant la Générosité
*âge: 14 ans
*taille: 1 m 64
*poids: 46 kg
*date de naissance: 27 février
*signe: Poissons
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 07marcel095do

Randy, Gardien du Vent, représentant le Courage
*âge: 18 ans
*taille: 1 m 74
*poids: 61 kg
*date de naissance: 28 mars
*signe: Bélier
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 08randy095ns

Zephel, Gardien de l'Acier, représentant l'Ingéniosité
*âge: 17 ans
*taille: 1 m 69
*poids: 51 kg
*date de naissance: 4 juin
*signe: Gémeaux
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 09zephel132mo


Dernière édition par le Jeu 15 Juin - 21:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tchii001
Admin
Admin
Tchii001

Féminin
Nombre de messages : 17308
Manga préféré : Sakura Kinomoto, Comte Cain
Age : 32
Bélier Dragon
~MangaPoints~ : 891
~BadgeWin~ : La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Ailes_10 La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Japon10
Date d'inscription : 24/06/2005

La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeMer 21 Déc - 14:08

Wouah ! :oloiji78/: C'est une gnl2 Présentation que tu nous a fais là :bravo154:
Revenir en haut Aller en bas
http://tchii001.blogtrafic.com/
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeMer 21 Déc - 15:34

je n'ai pas fini...

Arios
*âge: 25 ans
*taille: 1 m 90
*poids: 70 kg
*date de naissance: 8 mars
*signe: Poissons
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 11ks2.th

Chaos
*âge: 500 ans
*taille: 2 m 10
*poids: 95 kg
*date de naissance: 21 janvier
*signe: Verseau
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 16gk1.th

Elisabeth
*âge: 25 ans
*taille: 1 m 70
*poids: 52 kg
*date de naissance: 7 décembre
*signe: Sagittaire

Maeva
*âge: 24 ans
*taille: 1 m 65
*poids: 48 kg
*date de naissance: 11 juin
*signe: Gémeaux

Angélique
*âge: 17 ans

Rosalia
*âge: 17 ans
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeMer 21 Déc - 22:18

Ils sont pas mal tous ces mecs^^
Bon, Olivier fait un peu peur mais si personne veut de Clavis, je le prends^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeJeu 22 Déc - 11:52

loool ^^ c'est vrai que c'est la classe Clavis ^^ moi je préfère Julius
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeJeu 22 Déc - 16:59

Ah nan, Julius il fait un peu trop propre sur lui pour moi^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeVen 23 Déc - 12:11

Julius est comme ça c'est vrai^^ il est assez hautain, pour ne pas dire pompeux, car môsieur est héritier d'une famille royale. Clavis et lui ne peuvent pas se sentir et Clavis aime beaucoup quand Julius perd de sa superbe ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeSam 24 Déc - 21:22

Ah ouais, si en plus il est un peu prétentieux, je te le laisse sans problème lol.
Moi j'ai une préférence pour les grands bruns ténébreux^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeDim 25 Déc - 8:57

Alors Clavis est l'homme qu'il te faut !
Mais le pauvre, il a le coeur en morceau, il a perdu l'amour de sa vie sniiiiiif
Revenir en haut Aller en bas
Holda
V.I.P
V.I.P
Holda

Féminin
Nombre de messages : 4665
Age : 31
Balance Dragon
~MangaPoints~ : 120
Date d'inscription : 21/06/2005

La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeDim 25 Déc - 15:42

en éffet les présentation son gnl2 cl87 bravo

~~~¤¤¤~¤¤¤~¤¤¤~¤¤¤~¤¤¤~~~
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Sanctu10
Holda la reine des Sylphes
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Sanstitre15yc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeDim 25 Déc - 23:55

Athéna a écrit:
Alors Clavis est l'homme qu'il te faut !
Mais le pauvre, il a le coeur en morceau, il a perdu l'amour de sa vie sniiiiiif

Pas de problème, je suis là pour le consoler moi^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeLun 26 Déc - 14:07

Cool !! Je vai enfin pouvoir m'y retrouver un peu plus avec cette présentation des perso !! merchi !!^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeJeu 15 Juin - 21:20

La Trilogie des Anges

La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Groupe118gw

Les Anges de Galinaüs


fanfiction sur le manga Angelique (histoire et contexte différents du manga)


Bien loin de la Terre et de notre Système Solaire, une autre galaxie brillait de vie et de puissance. On l'appelait l'Outre Monde, qui possédait cinq soleils et onze planètes. Il formait le Royaume Céleste où le siège se situait sur la planète la plus importante du nom de Galinaüs, ou plus communément la Royale Immortelle. Le Royaume Céleste était gouverné pas une Reine. Cette souveraine possédait d'immenses pouvoirs et résidait dans la Forteresse d'Angélus, appelée également la Forteresse d'Or, se situant sur un petit satellite de Galinaüs. Autour de cette planète, on en trouvait neuf autres dont provenaient les Gardiens qui en étaient les ambassadeurs. Au loin, on trouvait d'autre planètes dont la pluârt étaient inhabitées et inhabitables, puis la Terre, berceau de l'humanité, mais dont les guerres et l'arrogance des hommes rendaient cette planète un fardeau et un lieu de souffrance.

Il existait cinq ordres dans l'Outre Monde, hors de celui de Reine. L'ordre le plus important était occupé par seulement neuf hommes, les Gardiens de la Reine. Ils représentaient chacun une qualité, ou plutôt une raison d'être : la Fierté, la Paix, la Force, la Gentillesse, la Beauté, la Connaissance, la Générosité, le Courage et l'Ingéniosité ; et gardaient chacun un élément dont ils possédaient les pouvoirs : la Lumière, l'Ombre, le Feu, l'Eau, le Rêve, la Terre, la Nature, le Vent et l'Acier. Ils résidaient dans le plus grand palais de Galinaüs, le Palais de Niria. Contrairement à notre signification de Reine, ce n'était plus un rang héréditaire. N'importe quelle jeune fille pouvait accéder au trône, pourvu qu'elle possédait un amour immense et unique pour les êtres des différents mondes. C'étaient les Gardiens et des enseignants qui devaient former la nouvelle génération de Reine, élue par les neuf Gardiens. Ils avaient donc comme devoir de bien choisir leur Reine pour assurer la paix et l'équilibre entre les mondes.

Le deuxième ordre était composé de membres plus nombreux. Il y en avait des milliers. On les appelaient les Êtres de Lumière. Le troisième ordre était les Anges de Lumière. Les Êtres de Lumière étaient des Anges à part entière et se distinguaient physiquement des autres ordre. Leurs pouvoirs sont nettements plus développés et supérieurs à ceux des Anges. Contrairement à leurs frères du troisième ordre, les Être de Lumière possédaient tout autour du cou une chaîne en argent au pendentif en cristal. Ce cristal renfermait leur âme et leurs pouvoirs. S'il parvenait à être détruit, son porteur mourrait dans les secondes, les minutes, voire même les heures qui suivent. Cela pouvait être un avantage comme un inconvénient. Ils ne pouvaient pas mourir par blessures corporelles. Le cristal créait des barrières infranchissables autour du coeur. Mais, par contre, ils souffraient beaucoup plus des larges blessures que les autres. C'était le prix à payer quand on était presque immortel. Alors que les Anges arboraient constamment leurs ailes, les Êtres de Lumière (appelés Lymiens, pour aller plus vite), eux, pouvaient les faire disparaître et réapparaître quand bon leur semblaient. Les Lymiens avaient une apparence physique assez semblable entre eux. Leur peau était très pâle et la couleur de leurs cheveux, comme celle de leurs yeux, variaient entre le blanc, le gris clair, le bleu pâle et l'argenté. Les Anges ne résidaient pas sur les terres, mais dans le ciel, sur les nuages, dont le demeure principale était un grand château de diaments autoru duquel volaient d'immenses jardins luxurieux. Les Anges étaient conseillés, soutenus et protégés par le Seigneur du Royaume Céleste, un Ange qui secondait la Reine sur l'Outre Monde. Les Anges voulaient croire en l'humanité terrienne et voulaient leur laisser une dernière chance pour éviter de devenir une population vivant sur une terre désolée et non fertile.

Ces trois ordres se réunissaient souvent pour discuter du boon fonctionnement des mondes et pour lutter contre le Mal pur et véritable. Ils protégeaient également le quatrième ordre qui était composé de milliards d'individus, les Humains, qu'ils soient Terriens ou autre. Ceux-ci ne possédaient pour la plupart aucun pouvoir. Certains d'entre eux avaient des facultés aussi impressionnantes que les Anges, cependant ils étaient rares, ne représentant même un un pourcent de la population.

Enfin, le cinquième et dernier ordre était composé de toutes les créatures du Mal absolu. Parallèlement aux Êtres de Lumière, il existait des Êtres Noirs, ou Êtres des Ténèbres. De la même manière, il existait des Anges Noirs. Mais l'on ne pouvait trouver aussi des Anges ou des Lymiens déchus. Tous vivent sur la onzième planète, Norella Morte ou le Royaume des Ténèbres. Ils étaient sous l'égide d'un être à la cruauté aussi grande que ses pouvoirs. Il y avait des décennies, me précédent Maître des Ténèbre du nom de Chaos fut mis hors d'état de nuire par les Gardien. Cependant on ignorait qu'il était immortel.

--------------------------------------------------------------------------------------


Lanamyl, deuxième satellite de la planète Galinaüs, était peuplé particulièrement d'Êtres de Lumière. Il y régnait une puissante famille noble et respectable qui portaient le nom de la planète où ils vivaient. Le patriarche Niteron de Lanamyl, sage et généreux, avait eu avec la Comtesse Mirvania quatre enfants désormais adultes, Arios, Disnia, Roselma et Firenze. Son fils aîné Arios possédait une puissance phénoménale, bien supérieure aux autres Lymiens. Il était âgé de vingt-cinq ans et était marié à Maélia, qui lui avait donné deux enfants : Alexandre de deux ans et Méliane et trois mois. Cette puissante famille, Arios en particulier, avait une influence énorme sur le monde de la Lumière. Ils vivaient alors paisiblement dans leur petit satellite jusqu'au jour où les Ténèbres envahirent ce côté nord de Galinaüs. Le Comte Niteron et sa famille furent piégés et enlevés.

*** Les Gardiens, un monde pas si paisible ***


Il faisait beau, au-dehors de l'immense Palais de Niria. L'été approchait, et le printemps était magnifique, avec ses oiseaux batifolant, ses papillons multicolores, ses fleurs aux doux parfums, bref, le rêve de Marcy, le jeune Gardien de la Nature représentant la Générosité alors âgé de quatorze ans. Ses longs et fins cheveux étaient d'un blond platine attachés en une longue tresse dont deux mèches en liberté lui tombaient devant les oreilles. Ses grands yeux violets étincelaient au soleil, donnant à ce jeune garçon un visage angélique. Son costume vert et blanc révélait la nature de ses pouvoirs qui commendaient à la nature. Il était tout juste Gardien. Marcy était caché dans un hêtre à écouter le chant des oiseau quand il vit, à l'ombre d'un platane, quatre autres Gardiens, ses aînés.

Le premier portait une longue tunique bleue et blanche au col doré. Ses longs cheveux bleus pâles lui tombaient dans le dos et juraient avec la couleur de ses yeux. Il avait un regard doux, gentil et protecteur. Agé de vingt-et-un ans, c'était le Gardien de l'Eau représentant la Gentillesse, Lumiale.

Un autre ressemblait à première vu à une femme. Faut dire que son maquillage et sa tenue pouvaient préter à confusion. C'était trompeur car Olivier, le Gardien du Rêve représentant la Beauté aimait se travestir. Ses cheveux blonds étaient longs et bouclés sous une franche entièrement colorée d'un rouge bien voyant. Ce jeune homme de vingt-deux ans aux yeux bleu d'océan portait un tailleur rose très féminin et arborait d'un rouge sourire tapageur.

Le troisième, l'intellectuel de "la bande" était un homme plutôt réservé avec toujours dans les mains un ou deux livres. Âgé de vingt-six ans, Luva était l'aîné des Gardiens. Ses cheveux verts turquoise étaient coupés court. Il était le Gardien de la Terre représentant la connaissance.

Enfin, celui qui était le plus à l'ombre, faisait parti des deux Gardiens les plus puissants : Clavis, Gardien de l'Ombre, représentant la Paix. Alors que les autres parlaient, lui ne bougeait pas, et ne daignait même pas répondre. De nature glauque, ce jeune homme de vingt-cinq ans avait de longs cheveux d'un noir d'ébène. Ses yeux bleu foncé étaient constamment à demi ouverts. Il portait à son front un diadème d'améthystes, et un cristal pendait à son oreille droite. Sa longue tunique presque entièrement noire intensifiait cette impression glaciale qui tournait autour de cet homme rempli de mystères.

Lumiale, Clavis, Luva et Olivier discutaient. Enfin, c'était Olivier qui monologuait, Lumiale écoutait, Luva lisait et Clavis avait toujours l'air endormi, appuyé contre l'arbre. Sur un banc non loin de là, sous le chaud soleil de printemps, un dénommé Oscar profitait des rayons chaleureux et de cette journée de repos. C'était le Gardien du Feu représentant la Force. Il était âgé de vingt-deux ans et avait de courts cheveux rouges coiffés en brosse exprimant sa fougue. Ses yeux bleus glace avaient fait craquer plus d'une demoiselle en ces lieux et il en profitait autant que faire se peut. Il avait un simple diadème jeune et sous une cape bleue, il avait un costume magnifique et assez compliqué d'un mélange de rouge, de noir et de brun.

Caché quelque part dans sa solitude habituelle, Zephel ne donnait aucun signe de vie. Zephel était âgé de dix-sept ans. Il faisait parti des plus jeunes Gardiens. Représentant l'Ingéniosité et Gardien de l'Acier, il avait des cheveux gris en bataille retenus par un serre-tete jaune. Il avait les yeux rouge et son apparence exprimaient sa colère et son envie de solitude, et paradoxalement son envie cachée d'amitié. C'était le rebelle du groupe au vu des problèmes qu'à engendré la passation des pouvoirs entre l'ancien Gardien de l'Acier et lui. Son costume était de cuire noir et gris sous une courte cape blanche.

Marcy continuait de promener son regard sur la grande cour quand il vit Randy. Agé de dix-huit ans, ce jeune homme était son meilleur ami. C'était le Gardien du Vent représentant le Courage. Il avait des cheveux courts et brune, ses yeux d'un bleu azur profond qui rendaient son regard protecteur. Il avait un diadème rouge sur son front qui était assorti à son costume marron et noir et à sa cape rouge.

Randy cherchait Zephel du regard. Depuis qu'ils se connaissaient ces deux-là il ne s'étaient jamais bien entendu. Marcy avait compris son jeu et sauta de sa branche et atterrit devant lui. Il ne comprenait pas les tensions qui existaient entre les neuf Gardiens, car telle était leur vie ici. (oui il y a 9 Gardiens... il en manque un ^^)
- Ah ! Tiens ! s'exclama Randy. Te voilà toi !
- Tu cherchais Zephel, avoue ! coupa Marcy les bras croisés.
- Si tu ne t'en doutais pas, tu ne me l'aurais pas demandé ! soupira Randy. Oui, je cherche Zephel... mais ne t'inquiète pas, je veille à ce qu'il ne fasse rien à ton Chuppy.
- Ben voyons... je sais que je susi jeune et novice, je sais que je peux parfois me montrer naïf, mais pas sur ce coup-là.

Randy haussa les épaules. Oscar leva les yeux en direction d'une des fenêtres du troisième étage, celle de la bibliothèque. Il y vit Julius.

Julius était, avec Clavis, le plus important des Gardiens. Des deux, il était considéré, malgré certaines tensions, comme le leader des Gardiens. Il était âgé de vingt-cinq ans également, ce jeune homme, Gardien de la Lumière représentant la Fierté, et ce titre lui convenait parfaitement. Il avait de longs cheveux ondulés d'un magnifique blond des blés. Ses yeux céruléens étaient d'une intense profondeur, rendant son regard captivant. Il portait un diadème en or incrusté d'un saphir ainsi qu'un anneau en or au majeur de sa main droite avec une émeraude. Il était vêtu d'une longue tunique blanche et or.

Bien qu'étant très opposé à Oscar, Julius le respectait et le considérait même comme son meilleur ami, et réciproquement. Tous deux avaient une grande passion pour l'équitation. Marcy aussi admirait Julius, et le considérait comme un modèle. Randy étant très proche d'Oscar il l'était également, mais dans une moindre mesure, de Julius. Lumiale qui était détesté d'Oscar ne le voyait pas comme un ami, mais comme un Gardien. Peu importe les tensions, lui ne voulait pas y participer malgré sa profonde déception envers Oscar qu'il trouvait trop coureur de jupons. Julius était détesté de Clavis. Depuis longtemps leur rivalité s'était transformée en haine. Luva et Olivier étaient comme Clavis envers Julius. Ils le trouvaient trop arrogant sans pour autant qu'il le fut. En effet, Julius était le seul à provenir d'une famille royale et en était l'héritier. De ce fait, il était doté d'une heute prestance et c'était cela qui lui était énormément reproché par Luva, Olivier et surtout Clavis. Zephel quant à lui détestait tout le monde sauf Luva, son meilleur ami, parce que le Gardien de la Terre s'occupait toujours de lui et des autres plus jeunes. Au contraire, Marcy aimait tout le monde, même Olivier qui le forçait à mettre des robes excentriques qu'il composait.

Malgré sa nonchalance dur à la chaleur, Oscar soupira, faisant signe à Julius de venir. L'autre lui répondit non de la tête. Randy regardait autour de lui pour voir si Zephel ne lui jouait pas un tour. Une noix lui tomba sur la tête. Zephel était sur le grand noyer du parc et avait des dizaines de noix dans les mains.
- Oups, désolé Randy.
- Ton air hypocrite se voix comme ton sal nez au milieu de la figure, murmura Randy d'un ton indifférent suivi d'un sourire ironique. Attend que je t'attrape !
- Oh j'ai peur...
- Fais bien le malin !

Il lui répondit en tirant la langue. Oscar les regardait, puis tourna les yeux vers les quatre autres dans le coin et enfin posa à nouveau son regard vers Julius. Il fronça les sourcils en serrant les dents. Lui non plus n'aimait pas cette atmosphère. Depuis qu'il était Gardien, tout avait été toujours comme cela. Il y avait tant de choses plus graves... Les tensions qui y régnaient ne faisaient qu'éccroître son importinence et sa vivacité. Il s'énervait tellement vite qu'il empoigna son épée et la lança vers le groupe des Gardiens hostiles à son meilleur ami qu'il sentait s'affaiblir. Elle se planté sur l'arbre, près de Clavis qui ne fit aucun mouvement. Il se contenta simplement de regarder Oscar de son air habituel. Julius leva les yeux au ciel dan un hochement de tête las. Le Gardien du Feu partit presque en courant au palais.

"Tu n'aurais pas dû faire ça Oscar, dit Julius en le sentant entrer dans la bibliothèque. D'ailleurs un Gardien doit apprendre à se contrôler."

(...)


faut bien que je commence...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeJeu 15 Juin - 21:21

(...)


Il se retourna et vit Oscar appuyé contre le rebord de la porte, un sourire mi-figue mi-raisin.
- J'en ai assez de les voir dehors tandis que toi tu t'enfermes dans de grandes salles villes sans mot dire ! Tu es tout triste ! Mais regarde-toi !
- Ce que je suis ne regarde que moi, répondit sèchement Julius. Et je n'ai pas besoin d'aller dehors pour me changer les idées. J'ai beaucoup de travail.
- Trop justement ! Aujourd'hui, c'est repos ! Et en plus, cette ambiance malsaine est insupportable. Nous sommes au-dessus des Anges et des Êtres de Lumière et pourtant on ne se comporte pas mieux que les Terriens ! On est là pour faire régner la paix et la justice dans l'Univers et non pour se déchirer entre nous !

A sa grande surpirse, Julius sourit.
- Va-t-en leur dire et leur faire comprendre. Clavis sait que je peux faire un effort si lui en fait également. J'en ai assez de tout donner et de ne rien recevoir. Pendant vingt ans de ma vie je n'ai fait qu'aider les autres et ce depuis l'âge de cinq ans. Ca ne m'a apporté que d'être haï. Mais mon travail et le bonheur du genre humain passe avant moi et je n'ai pas le droit de m'apitoyer sur moi-même. S'ils me détestent grand bien leur fasse, c'est leur droit, c'est ce qu'ils pensent et on ne peut rien y faire. C'est dans la nature humaine que l'on soit Terrien, Humain, Gardien ou autre.
- Arrête, tu va me faire pleurer, murmura Oscar, les bras croisés.
- Ecoute, coupa Julius, profite de ta vie et ne te préoccupa pas de moi. Tu perdrais ton temps.

Oscar baissa la tête. Julius avait toujours été sincère avec lui, aucun rsique qu'il ne mente. Dans la cour, Olivier laissa apparaître une grimace. Il prit l'épée et la retira. Il haussa encore une fois les épaules et jeta l'arme d'Oscar qui apparut et qui rangea son épée dans son fourreau.
- Ne pose plus jamais tes sales pattes sur cette épée, Olivier, murmura-t-il.
- Bien sûr ! Mais fait attention où tu la "poses" ! répliqua Olivier d'un air hautain. Comment va Sa Majesté ?
- Elle t'envoie son bonjour et "amusez-vous bien" ! rétorqua le rouquin.

Personne ne prêta attention à la remarque sarcastique d'Oscar. Tous regardaient Julius qui s'était changé en cavalier. Ses longs cheveux blonds étaient attachés en un catogan qui rendait sa silhouète plus noble qu'elle ne l'était. Athéna bave rien qu'en pensant à cette image. Il s'assit sur le rebord de la grande fontaine et plongea sa main dans l'eau fraîche d'un air mélancolique. Oscar s'approcha de lui.

"Tu ne sais vraiment pas t'amuser," sourit Oscar.

Julius se leva en silence et siffla pour appeler Tronade, son cheval, ou plus exactement un magnifique pégase blanc. Elle vola vers lui et il monta sur son dos et la fit galoper et voler dans la prairie, sautant les parterres de fleurs et les haies. Il était magnifique sur son beau cheval blanc ailé, ses cheveux voletant au vent tout comme la crinière d'ivoire de sa jument. Il ne pouvait se sentir mieux protégé qu'avec son cheval ailé. Rien ne lui apportait plus de réconfort que Tornade. Elle le comprenait. Ne cherchez pas le sens de cette scène et de celle qui va suivre. Ce n'est pas que j'ai une grande passion pour les chevaux, j'adore ces animaux et un bel homme sur un beau cheval ça fait rêver.

"Vive l'été et le soleil ! cria Oscar. Maintenant, cours d'équitation ! Marcy, Randy, suivez-moi, et Randy, tâche d'être plus doué à l'équitation qu'à l'épée !"

La licorne d'Oscar apparut et Julius et lui partirent se promener dans le parc. Marcy et Randy finalement ne les rejoignirent pas. Marcy préférait rester avec Luva et jouer avec son petit oiseau bleu Chuppy. Deux jeunes filles regardaient par la fenêtre. Elles étaient les deux élues parmi des milliards de femmes choisies pour apprendre à se comporter comme la Reine de l'Outre Monde. Angélique et Rosalia poussèrent ensemble un long soupir, c'était l'heure du cours avec Charlie. Rosalia était âgée de dix-sept ans et, au début, elle n'aimait pas Angélique et la considérait comme une rivale, mais elle avait enfin fini par comprendre que c'était mieux d'avoir une amie plutôt qu'une concurrente. Elles étaient devenues les meilleures amies du monde. Rosalia provenait d'une des familles les plus nobles. Angélique était une jeune fille enjouée issue d'un milieu social moyen. Elle avait seize ans. Contrairement à Rosalia, jamais elle n'avait été élevée dans le but de devenir Reine.
- Pourquoi tu t'es montré si brutal avec Olivier ? demanda Julius.
- Juste parce qu'il ne veut fair eaucun effort.
- Ca peut se comprendre, soupira le Gardien de la Lumière, songeur. Mais un Gardien se doit...
- Tu sais Julius, coupa Oscar qui commençaient par "un Gardien se doit...". Il faudrait qu'on fasse quelque chose...
- Dis ça à Clavis, répliqua Julius, il va bien t'accueillir.

Marcy vit Chuppy s'envoler. Mais quelques secondes après, un petit robot volant le percuta violemment. Zephel bondit alors, ramassant son oeuvre, laissant le pauvre Chuppy blessé. Randy accourut. Marcy prit son oiseau dans le creux de ses mains, inquiet.
- Tu l'as fait exprès ! s'exclama Randy.
- Non ! Figure-toi que je suis en train de le tester et qu'il est encore défectueux !
- Ce n'est pas la première fois que ton oiseau mécanique s'en prend à Chuppy !
- Fiche-moi la paix ! J'en ai rien à faire de ce stupide oiseau !

Marcy se précipité vers Luva et il lui demanda de soigner son oiseau. Le Gardien de la Terre lui murmura de ne pas trop en vouloir à Zephel. Mais ce qui avait le plus blessé le jeune Gardien, ce fut la réaction de Randy et Zephel quand ils s'étaient retrouvés face à face.

"Ne t'en fait pas, avait dit Randy, toi tu es notre point commun à tous, tu sais qu'on t'aime ! Même quand tu fais des bêtises en voulant aider Angélique avec tes pouvoirs !"

Mais tous les mots du monde ne pouvait consoler Marcy de l'ambiance extrêmement froide au Palais de Niria.
- Randy... murmura-t-il quelques minutes après.
- Oui chéri ?
- Cesse de te battre avec Zephel...
- Quoi ?
- Je me fiche d'être aimé, mais j'aimerai que mes meilleurs amis ne soient pas perturbés par des choses aussi futiles !
- J'essaierai, mais je ne te promets rien, répondit Randy en ébouriffant la tête blonde de son protégé.

Le visage de Marcy s'adoucit. Rien ne pouvait changer l'amitié qu'il maintenait avec le reste des Gardiens. Vraiment, Randy était un garçon épatant. Il savais toujours remonter le moral, c'était une de ses plus grandes qualités. Marcy retrouva alors le sourire.

Deux heures plus tard, il était temps pour les Gardiens d'inspecter le travail des deux candidates à l'Académie Royale. Les deux jeunes filles assistaient à présent au cours de "sens" du superbe Sei Lan. Olivier s'énervait sur ses cheveux. Il avait pas mal de noeuds. Oscar était à moitié mort de rire. Il montrèrent dans la salle de Sei Lan. Les deux jeunes filles sursautèrent quand ils apparurent. Ils étaient tellement impressionnants. Du coup, elle en furent déconcentrée. Sei Lan sourit malgré lui.

"Décidément, songea Angélique, Julius a un regard fascinant..."

- C'est donc à mon tour cette fois ! s'exclama Sei Lan.
- Oui, répondit Julius.
- Inspection de travail fourni par les deux élèves?
- Exactement.
- Se partager deux filles à neuf Gardiens...
- Sei Lan, on se passe de vos commentaire, aussi charmants soient-ils, et quelle que soit l'insinuation !
- Excusez-moi, maître Julius.

Angelique rougit et lança un regard à Rosalia. Le soir, avant le dîner, les Gardiens se réunirent dans leur salle communes. Ils faisaient le point sur les dernières notes des deux demoiselles. Olivier s'amusait avec son stylo, témoignant son ennui. Oscar prit une voix grave et lui dit :
- Si vous vous ennuyez, Monsieur Olivier, vous pouvez partir.
- Je vous ai demandé quelque chose, Monsieur Oscar ? répliqua Olivier.
- Non masi ça me fait tellement plaisir...

Au dîner, le personnel, les instructeurs, les Gardiens ainsi qu'Angélqiue et Rosalia dînaient ensemble dans la grande salleà manger. Un silence glacial régnait, une fois de plus, et le repas se termina ainsi. Tout le monde se leva. Silencieusement, les instructeurs se réunirent dans leur salle commune, tandis que les Gardiens allèrent à la bibliothèque au plus grand plaisir de Luva. Les deux candidates allèrent dans leur chambre pour faire leurs travaux personnels. Dans le salon des Gardiens, le silence régnait à mort. C'était pesant. Luva cherchait son "gros bouquin tout plein de lettres formant des mots qui forment des phrases, et des paragraphes, etc." comme l'appelait Olivier.

Marcy réétudiait pour la centième fois Les Bienfaits de la Nature. Il dévorait ce livre. Randy le regardait, songeur, battant des cartes à jouer. Julius était à la fenêtre, regardant le ciel obscur. Clavis, lui, le regard éteint, parlait avec Lumiale et Olivier. Zephel bricolait le moteur de Méca Chuppy sous les yeux amusés d'Oscar qui "lisait" La Science du Feu.

Clavis alla à la fenêtre, à côté de Julius qui ne se préoccupait pas de cette présence. Oscar posa son livre et posa sa main sur l'épaule de Randy qui sursauta, troublé dans ses pensée. Le Gardien du Feu haussa un sourcil.
- Alors, petit malin, je te fais peur?
- Non... je ne t'ai pas vu venir, répondit Randy en souriant mais un peu vexé.
- J'aimerai que tu viennes avec moi.
- Pour quoi faire?
- Cour privé d'escrime...
- Yes !!
- Tellement t'es nul, finit Oscar.
- Crétin... répliqua le jeune homme en lui lançant un regard foudroyant.

Tous les deux quittèrent la salle commune pour aller à la salle d'armes. Oscar prit deux épées et en lança une à Randy.

"En garde, Gardien du Vent !"

Leurs épées tintèrent et le duel commença. Oscar enchaînait les bottes offensives à une vitesse incroyable. Comme à son habitude, Randy perdit son épée et le coupo le fit tomber à terre. Oscar l'aida à se lever, arborant de son habituel sourire ravageur. Randy reprit son épée et se remit en garde quand Julius entra.
- Tiens ! fit Oscar.
- Ca fait plaisir de voir des gens qui ne se foudroient pas du regard, soupira Julius, las. Entre Marcy !
- Il faudrait que j'aille voir Luva dans une demie heure, dit Marcy. Chuppy n'a pas encore récupéré de son... choc frontal avec l'oiseau mécanique de Zephel, mais je ne m'inquiète pas, Luva est un excellent guérisseur, alors...
- Tu as beaucoup de chances, murmura Julius. Je n'ai pas la même facilité que toi à me faire des amis.

Le lendemain, Clavis sortit de sa chambre, prêt pour la nouvelle journée. Il croisa Julius qui, tout en marchant, lisait ses dossiers. Il ne prêta pas attention au Gardien de l'Ombre. Ce dernier alla dans le parc, rejoindre le reste des Gardiens. Il discutait avec Lumiale au bord de la fontaine quand surgit Angélique qui sortait du bureau de Julius. Sans faire attention à ce qu'elle faisait et sans le faire exprès, elle bouscula Clavis qui tomba en arrière, dans la fontaine.

La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 2003clavis217vb
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 2003julious216br
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeJeu 15 Juin - 21:21

La suite arrive ^^ siouplez si vous avez des commentaires sur les persos genre "lui j'l'aime bien" "lui il est marrant"... n'hésitez pas !!
si vous vous demandez à quoi ressemblent les persos je peux aussi mettre des images !!


Julius
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 01julius416ha

Oscar
La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus 04oscar168od

et j'en ai plein d'images d'Oscar vraiment superbes ^^

La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Juliusluvaetrandy020qk
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeJeu 15 Juin - 21:22

[...]
Il discutait avec Lumiale au bord de la fontaine quand surgit Angélique qui sortait du bureau de Julius. Sans faire attention à ce qu'elle faisait et sans le faire exprès, elle bouscula Clavis qui tomba en arrière, dans la fontaine. Tous les Gardiens regardèrent le spectacle, inquiets. Le Gardien de l’Ombre se releva et sortit du bassin sans aucune expression apparente sur son visage. Il retira sa tunique trempée qu’il donna à Lumiale, gardant sa chemise blanche, à présent transparente. Angélique, inquiète, s’exclama :

« Clavis ! Tu vas bien ? »

Clavis ne répondit pas. Il essorait ses longs cheveux noirs. La jeune fille insista.

« Oui… répondit-il dans un murmura en plongeant sa main dans l’eau pour récupérer son diadème »

A la surprise de tous, qui pensaient qu’Angélique serait sévèrement punie, Clavis sourit. Lumiale était aux anges et Angélique rougit jusqu’aux oreilles.

« Ne t’en fait pas. ça va très bien… et alors ? Je me suis ridiculisé devant tout le monde mais quelle importance ? Ce n’est pas la fin du monde. »

Sa voix qui d’habitude était mystérieuse et sèche était au contraire douce, chaude et protectrice. « Comment ridiculiser un homme charismatique en moins de deux minutes… » pensa Olivier.
- Je me suis bien amusé. Pas toi ? demanda-t-il en gardant son sourire.
- Je ne l’ai pas fait exprès… je suis désolée. Je ne voulais pas…
- Ce n’est pas grave. Il fait beau et j’avais chaud !

Julius, qui était à sa fenêtre, sourit sans s’en rendre compte. Il reprit sa place devant son bureau. « C’est ce Clavis-là qui me manque le plus dans tout ce que j’ai perdu. »

L’après-midi, alors que les demoiselle avaient repris les cours, les Gardiens restaient encore dans le parc (ils sont payés pour le rien foutre ou quoi ? ? ?). Le Gardien de la Lumière lisait un livre, assit sur le rebord de la fontaine. Oscar eut une idée qui lui traversa l’esprit comme la foudre. Il posa sa main sur l’épaule de Julius et le fit tomber en arrière à la surprise générale. Clavis, changé, ainsi que les autres, furent extrêmement surpris de cet acte suicidaire d’Oscar. Julius était tombé à l’eau. Il releva la tête et recracha l’eau qu’il avait dans la bouche.

« Oups » murmura Oscar, satisfait. (ils n’ont que ça à faire… attendez ! continuez à lire ! ! va y avoir de l’action… bientôt…)

Le Gardien de la Lumière sortit du bassin de la fontaine, ruisselant. Il avait la respiration saccadée et s’appuya sur le banc d’à côté. Tous les Gardiens regardaient Julius et Oscar, stupéfaits, en s’inquiétant du sort du Gardien du Feu. Le blond se redressa en fermant les yeux. Clavis, lui, avait souri, mais c’était Angélique et involontaire ! Julius, lui, n’avait pour certains aucun sens de l’humour. Il regarda le rouquin d’un regard noir et soupira d’impatience. Oscar ne souriait pas plus que lui, désormais, en découvrant ce regard qui lui offrait son meilleur ami. Julius commença à sourire puis il ne pouvait plus s’empêcher de rire sous les yeux étonnés des autres Gardiens qui ne l’avaient jamais vu rire aux éclats. Puis il devint silencieux, enleva son diadème doré et le posa. Il essora ses cheveux avant de s’appuyer sur Oscar. Il le poussa dans la fontaine.
- Oups, excuse-moi Oscar, mais que je peux être très rancunier, parfois, dit-il dans un sourire radieux.
- Je vois ça, oui…
- Tu ne sais pas t’amuser qu’il disait l’imbécile.
- Je n’en ai pas besoin qu’il disait l’ingrat, répliqua le Gardien du Feu en enlevant sa cape, ayant l’idée de l’essorer sur la tête de Julius, mais il se ravisa.
- Parce que Clavis est tombé tu voulais me faire le même coup… tu manques d’imaginations mon cher Oscar.
- Ça ne t’a pas empêcher de me faire la même chose, Votre Majesté.

Julius afficha à nouveau un regard noir. Celui lui déplaisait qu’on joue sur ses origines. Il partit se changer. Quelques minutes plus tard, il sortit de sa chambre l’air éteint. Il se cogna contre quelqu’un et manqua de tomber par terre.
- Tu aurais pu faire attention ! s’exclama Clavis, l’homme qui a été bousculé. (nan c’est pas ça encore « l’action ».
- Excuse-moi alors ! répondit l’autre en reprenant son chemin.
- Tu feras attention où tu poses tes pieds la prochaine fois.
- Dis, intervint Oscar, hors de lui. Clavis, tu n’as pas un truc à faire, comme regarder la fin du monde, ou ta propre fin dans ta boule de cristal, par exemple ? Enfin, quoi qu’il en soit, tire-toi !

Julius le coupa dans sa réflexion en le prenant par le bras et en le menant à la bibliothèque.
- Tu n’aurais pas dû dire cela, Oscar. Qu’est-ce qui t’a pris ? Que tu ne l’aimes pas, je peux comprendre mais tu n’as pas le droit de lui manquer de respect ! C’est tout de même un puissant Gardien, surdoué dans son domaine et irréprochable !
- Tu as vu comme il te regardait ? Tu as entendu le ton avec lequel il te parlait ? Si moi je n’ai aucun respect pour lui, il en a encore moins pour toi. Mais j’aimerai bien comprendre ! Cinq Gardiens sur neuf te détestent ! Tout d’abord Luva, il ne t’aime pas et ça se voit, moins que Clavis mais bon… Luva ? Lui qui est si gentil ? Je ne crois pas trop à l’histoire de ta fierté trop important à son goût ! Olivier c’est pareil, mais lui question excentricité tu fais pas mieux, t’as du mal à le comprendre… Zephel lui c’est normal, il déteste quasiment tout le monde à part Luva et encore… il aime bien aussi notre petit Marcy… Mais de ceux-là, tu t’en fiches royalement. Mais Clavis… Lumiale, lui, il suit Clavis alors… comme d’habitude, comme un petit chien ! Mais le seul que tu ne peux vraiment pas sentir, c’est Clavis. Ça doit déjà être inscrit dans l’Histoire des Gardiens, je vois ça d’ici : La haine entre le Gardien de la Lumière et le Gardien de l’Ombre, le combat des titans ! ! Tu vas faire un malheur face aux générations de Gardiens à venir. Pourtant vous avez tout pour vous entendre à merveille ! Tut d’abord, aucun de vous deux ne dévoilerait ses sentiments, que ce soit par la parole que par le regard. Vous êtes tous les deux immensément puissants et vous possédez un charisme impressionnant. On est paralysé devant vous. D’accord, vous êtes aussi deux antithèses, ne serait-ce par vos symboles : l’Ombre et la Lumière. Même dans vos vêtements, mais aussi physiquement… Mais votre plus grand point commun, c’est que vous ne pouvez pas vous sentir !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeJeu 15 Juin - 21:23

- Et alors ? murmura simplement Julius, l’air absent.
- Et bien je suppose que tu peux me dire pourquoi ils te détestent tant ? Je suppose que tu le sais, après tout… répondit Oscar, la voix plus calme.
- Non. Je ne peux te le dire, tout simplement parce que je ne le sais pas, continua le Gardien de la Lumière en prenant un livre.
- Vraiment ?
- Oui, fit-il d’un ton sec.
- Mais on peut faire plusieurs hypothèses ! D’abord parce que c’est toi qui nous dirige sans être officiellement notre chef…
- Je suppose… c’est possible…
- Ils sont jaloux, donc…
- Tu veux vraiment que je te dise tout ce que j’ai sur le cœur ? demanda Julius, impatient, plongeant ses yeux dans les siens.
- Et bien…
- Pourquoi le Gardien de la Lumière ?
- Comment ?
- Pourquoi c’est la Gardien de la Lumière qui dirige l’ensemble des Gardiens ?

Sa voix était trouble. Oscar regrettait amèrement d’avoir posé le sujet.
- Et bien…
- Pourquoi ne serait-ce pas un autre Gardien ?
- Je ne sais pas… mais la Lumière…
- La Lumière représente quoi dans l’Univers ? coupa Julius. L’Ombre, ça se trouve partout, l’Ombre c’est vaste ! Et le Feu, sans le feu, les hommes ne sont rien ! Et l’Eau, l’un des éléments fondamentaux, la source de toute vie sur terre… Alors ? Et le Rêve, mais tout le monde rêve. Des milliards de milliard de personnes habitent notre Univers ! Et la Terre… il n’y a pas de monde non plus, et l’Acier, avec toutes ces constructions humaines… alors ne va pas me dire que la Lumière domine l’Univers !
- Calme-toi, murmura Oscar. Mais la Lumière… d’un certain point de vu c’est aussi l’Espoir, le Bien !
- L’espoir… je représente la Lumière donc l’Espoir… quelle naïveté déroutante… marmonna Julius, ironique. Il m’a beaucoup aidé, l’Espoir, par le passé. C’est sûr…
- On ne va pas s’éterniser là-dessus… va dehors, ça te fera du bien de prendre un peu d’air, tu en as besoin !
- Comment peux-tu savoir ce dont j’ai besoin ou pas ? demanda Julius dans un murmure en prenant un autre livre. Je reste ici.
- Mais tu ne craqueras donc jamais ? Quand ça pèsera trop lourd sur ton âme, ça va faire très mal ! Tu souffres et tu ne le montre pas, mais un jour ça sera trop fort pour le cacher et ce sera pire ! s’écria le Gardien du Feu.
- Mêle-toi donc de tes affaires ! s’exclama Julius en tournant son regard vers lui. Et fiche-moi la paix !

C’était le regard le plus noir qu’Oscar n’eut jamais vu. Sa voix même était d’une sécheresse capable de rendre aride les plus vastes océans.

« Et en plus, si tu veux te mettre en froid avec moi qui suis ton plus grand soutien, t’es mal barré » murmura Oscar, plus blessé que vexé.

Julius sortit de la bibliothèque en claquant la porte. Il partait dans le salon. Passa alors Marcy poursuivit par Olivier tenant un robe rose à frous-frous jaunes à la main. Marcy se cacha derrière Julius. Olivier s’arrêta net devant le Gardien de la Lumière qui poussa un long soupir d’ennui.
- Oups… excuse-moi… dit Olivier.
- Tu n’as pas à t’excuser. Tu ne peux pas laisser Marcy un peu ? Il ne veut pas enfiler ces robes, alors respecte son choix !

Il partit sur ces mots avec Marcy.

« Bien… Votre Majesté ! »

Ils croisèrent Randy et Zephel qui se chamaillaient comme d’habitude. Randy sauta sur Zephel et le fit tomber à terre. Tout ce qui se tenait sur leur passage tombait et le vases, les porcelaines se brisèrent. Julius les sépara d’un rayon de lumière. Les deux jeunes Gardiens s’arrêtèrent doucement, évitant de nouvelles casses.

« Bien… murmura Julius d’une voix calme. Jeunes gens, vous allez me ranger tout ça. »

Zephel fit mine de sortir de la pièce mais s’arrêta devant Julius.

« Tu vas forcément avantager Randy dans cette histoire. Mais de toute façon, ne compte pas sur moi pour t’obéir ! » dit-il sèchement.

Et il partit. Le soir, au dîner, comme d’habitude régnait le silence entre plusieurs conversations futiles. Oscar le coupa :
- J’aimerai savoir, Clavis, pourquoi tu hais autant Julius ?
- Oscar ! coupa l’intéressé.
- Ça c’est une affaire entre lui et moi. Ça ne te concerne absolument pas, répondit machinalement Clavis.
- Je peux te poser une autre question ? continua le Gardien du Feu. Ça ne te dérangerait pas s’il arrivait quelque chose de fâcheux à Julius ?
- Ce serait plutôt drôle de le voir se débattre même dans la plus atroce des situation, conclut le Gardien de l’Ombre en regardant le Gardien de la Lumière.

Julius se leva brusquement et sortit de la pièce, agacé. Il partit se changer en claquant la porte et s’habilla pour sortir faire du cheval. Comme tous les soirs. Pour se changer les idées. Il allait galoper au-delà de la forêt. Personne ne savait où il allait. Ce n’était pas comme d’habitude cette fois. Un étrange pressentiment balaya la salle. Mais seul Oscar paraissait inquiet. Randy s’énerva.

« Il y a une rumeur que je voudrais éclaircir, Clavis… Est-ce vrai que tu as eu une aventure avec la Reine actuelle ? »

Le silence retomba momentanément. Clavis s’était immobilisé. Son regard avait perdu toute forme de colère ou d’indifférence. Il était plutôt extrêmement stupéfait qu’on lui parle de cela et était profondément mélancolique et triste à l’évocation de ce souvenir. Oui, cette rumeur était vraie. Vraie et douloureuse. Il y avait dix ans de cela, Clavis était tombé amoureux de celle qui allait être la Reine. Elle était blonde, et avait les yeux les plus bleus et les plus merveilleux que l’on puisse imaginer. Elle s’appelait Angélique. C’était pour cela qu’il avait sourit à Angélique après qu’il soit tombé dans la fontaine. Elle ressemblait beaucoup à l’Angélique de ses souvenirs. Ils s’aimaient profondément mais lorsqu’elle devint Reine, Clavis savait qu’il ne pouvait plus jamais l’approcher et en avait été bouleversé. L’aimer était interdit. En ce temps-là, Julius et lui étaient très amis, et depuis tout avait été brisé. Il était devenu sombre. Il se détachait des autres. Se repliait sur lui-même. Randy avait frappé fort.

Clavis monta alors dans sa chambre sans un mot. Au fin fond de la forêt, Julius arrêta son cheval devant une cascade illuminée tellement son eau était pure. Derrière, il y avait une petite grotte dissimulée. Le pégase blanc sentait que son maître était emplit d’une profonde tristesse et que cela empirait de jour en jour. Cela lui faisait même perdre ses pouvoirs. Julius entra dans la grotte et s’assit sur un petit rocher semblable à un banc. Il enfouit sa tête dans ses mains, les membres tremblants. Il n’en pouvait plus.

Une ombre apparut devant la cascade. Cet homme étrange commença à parler d’une voix morne.

« Julius… Gardien de la Lumière… ta fin est venue. Tu dois mourir, tel est le vœu de l’Empereur, et ce à petit feu mais avec un grand tourment. Les tiens te rejoindront aussi, et très vite, et après t’avoir vu mourir. Le Maître voudrait tant te voir expier dans le supplice ici même, mais tu seras bien au chaud dans ton lit, auprès de tes amis qui essaieront en vain de te sauver. Ils seront emplis d’une grande détresse et affaiblis par ta disparition. Tu ne mourras pas maintenant. Sinon où sera le plaisir de te voir souffrir ? Adieu ô toi le plus puissant de tous les Gardiens. »

Il avait une sorte de petit tas de poussière noire dans sa main. La manche de sa veste était relevée et son poignet portait une espèce de bracelet qui brillait fortement, éclairant le bleu pâle de ses yeux et de ses longs cheveux d’argent attachés en fine tresse. L’homme souffla et la poussière se dirigea à l’intérieur de la grotte. Le pégase s’agita, sentant le danger. Julius baissa les mains, intrigué. L’inconnu s’approcha de cette jument, fit apparaître une corde, l’attacha à l’arbre le plus proche sans qu’elle ne se défende et posa son doigt sur le front de l’animal.

« Dors, cheval du Gardien de Lumière… »

Tornade fut contrainte à obéir. L’homme partit et, étrangement, une mince larme vint couler sur une de ses joues. Julius se leva. Mais ayant inhaler sans le savoir la fine poussière. Sa tête lui tournait. De violents vertiges le déséquilibrèrent. Des spasmes affreux lui parcoururent le corps entier. Il voulut se rasseoir mais trébucha sur le rocher d’où il s’était levé. Il se cogna la tête et tomba à terre dans un bruit sourd. Du sang coula sur son front.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitimeJeu 15 Juin - 21:23

Minuit sonna. A la fenêtre du salon, Oscar cherchait un cavalier des yeux.

« Oh, je n’aime pas ça… j’ai comme un mauvais pressentiment… »

On entendit alors des hennissements de détresse provenant de la forêt. Tornade s’était réveillée et essayée de se détacher. Elle essayait en même temps d’appeler les autres Gardiens avant qu’il ne soit trop tard. Tous les chevaux de l’écurie entendirent les cris d’appel de leur amie prisonnière. Ils sortirent tous et attendirent leurs maîtres. Clavis était descendu à la hâte. Oscar monta précipitamment sur son cheval.
- Il y a un problème ? demanda le Gardien de l’Ombre.
- Julius a des ennuis ! Il est en danger ! s’exclama Oscar.
- Comment ça ?

Le pégase de Clavis arriva brutalement devant son maître. Il était nerveux et se cabra comme pour ordonner à son maître de le monter. Clavis fronça les sourcils et ne bougea pas. Malgré tout, le pégase mena Oscar à cette cascade. Le Gardien du Feu détacha la jument qui se réfugia contre le pégase noir qui lui caressa le flanc de ses naseaux. Des êtres si purs ne connaissaient pas la haine et ne partageaient pas l’ambiance nauséabonde où baignaient leurs maîtres.

« Julius n’aurait jamais attaché son cheval ! » constata Oscar.

Il se tourna vers le pégase blanc qui lui montra d’un signe de tête la grotte où était Julius. (super intelligent le dada) Oscar y entra et découvrit Julius, inanimé. Il le prit doucement dans ses bras, l’air inquiet. Le Gardien de la Lumière ouvrit les yeux, regarda Oscar avec une grimace de douleur et replongea dans le sommeil. Il le sortit de la grotte et le posa devant lui sur le dos de sa licorne, le tenant fermement. Les trois équidés galopèrent à une vitesse folle. Marcy, lui, sur le perron du Palais de Niria, s’inquiétait. Il regarda les étoiles et pria pour que rien ne se soit arrivé. Luva alla auprès de lui et lui posa sa veste sur ses vastes épaules.
- Il fait froid le soir ces temps-ci, murmura-t-il. Tu devrais rentrer et moins t’inquiéter.
- Non… répondit Marcy en se blottissant contre son aîné. Je sens que quelque chose s’est passé et que rien ne sera plus jamais comme avant. Je crains qu’il ne soit arrivé quelque chose à Julius. Tu as vu la tête d’Oscar ? Il semblait très inquiet. Et lorsque j’ai entendu les hennissements déchirants des chevaux, j’ai su que quelque chose de grave s’est produit. J’ai peur, Luva…
- Moi aussi, avoua-t-il.
- Quelque chose ne va pas, ajouta Randy…

Luva soupira et passa sa main sur la chevelure blonde de Marcy. Il regarda la forêt qui dégageait une aura ténébreuse. Clavis, Lumiale, Olivier et Zephel les rejoignirent. Ils aperçurent l’ombre des chevaux, puis les cavaliers, qui s’arrêtèrent brutalement devant le palais. Oscar ne dit pas un mot et prit Julius dans les bras. Marcy pâlit.
- Que… que s’est-il passé ? demanda-t-il d’une voix suraiguë.
- Je n’en sais rien… répondit le Gardien du Feu dont la voix trahissait son inquiétude.
- Il s’est simplement assommé, dit Clavis dans un sourire en voyant le filet de sang sur le front du Gardien de la Lumière.
- Non, je ne crois pas ! répliqua Oscar sous le hennissement de reproche du pégase blanc qui se cabra.

Oscar emmena Julius de toute urgence auprès du médecin du Palais. Marcy commença à pleurer. Randy caressa les chevaux tristement, se préparant à les ramener à l’écurie.
- Ce n’est rien, murmura Luva. Il a juste une petite bosse…
- Non… dit Marcy.
- Il va s’en sortir.

Le jeune Gardien cessa de pleurer et le regarda en fronçant les sourcils.
- Tu t’en moques…
- Comment ? s’étonna Luva.
- Vous vous en foutez complètement ! cria Marcy en regardant tour à tour ses aînés. Ça vous ferait bien plaisir s’il mourrait !
- Je trouve que t’y vas un peu fort, répondit Lumiale, inquiet.
- Pas du tout ! Vous cinq, vous le regarderez mourir sans broncher !

Sur ces mots, il courut en direction de l’entrée du Palais en bousculant Luva. Il gravit les escaliers et partit s’enfermer dans sa chambre. Du perron, tous entendirent la porte de la chambre claquer violemment. Randy soupira et laissa les cinq Gardiens abasourdis. Oscar allongea Julius dans un lit avant d’appeler le médecin. Ce-dernier arriva. C’était une jeune femme aux longs cheveux bruns aux grandes boucles. Elle avait de grands yeux verts. Elle se pencha sur Julius, l’air inquiet et l’examina.
- Alors, Shéryl, va-t-il s’en sortir ? demanda Oscar.
- Et bien… je ne peux pas te dire tout de suite ce qu’il a vraiment…

Elle passa sa main sur le front du Gardien.

« Il est brûlant… sa respiration est saccadée et irrégulière… Mais je ne trouve pas ce qu’il a… »

Elle lui fit une prise de sang et analysa le contenu via un ordinateur médical. Oscar se tenait derrière elle, impatient. L’échantillon de sang apparut à l’écran et Shéryl l’agrandit. L’ordinateur commença à chercher La jeune femme était immobile et Oscar pâle. Il y avait dans le sang de Julius de petites particules noires normalement absentes du corps humain.
- Qu’est-ce que c’est que ça ? demanda le rouquin.
- Par tous les Saints du ciel… murmura Shéryl, les yeux grand ouverts. Les Spores Noires…

*** Les Spores Noires ***


- Les Spores… Noires ? répéta Oscar, partagé entre l’inquiétude et l’interrogation. Et tu peux me dire ce que c’est exactement que les Spores Noires ?
- Une abomination ! répondit Shéryl. C’est une création meurtrière des forces du mal pour se débarrasser des Gardiens. Eux seuls peuvent en être infecté !
- Quoi ? Julius ne peut pas…

Shéryl se leva brutalement de sa chaise. Oscar se précipita sur Julius, indécis. Le Gardien de la Lumière n’allait pas bien. Il le savait. Mais Julius ne pouvait pas mourir !
- Il ne va pas…
- Les Spores Noires détruisent les organes vitaux lentement les uns après les autres, expliqua-t-elle dans un tremblement de voix. Je ne sais pas dans combien de temps mais Julius est condamné.
- Mais il y a un antidote ! Il y a forcément un contrepoison !
- Non… il n’y a eu que deux cas similaires dans l’histoire des Gardiens. Tous les deux sont morts sans qu’on ne puisse faire quelque chose. Ce fut une époque difficile et il s’en est fallu de peu pour que le monde de Lumière soit détruit.
- On peut trouver un antidote, répéta Oscar, calmement.
- Oscar…
- Je ne compte pas le laisser mourir comme ça ! Ce n’est pas son destin ! Ses pouvoirs sont trop grands pour qu’on le laisse disparaître ! C’est… c’est mon meilleur ami !

Il baissa ses yeux sur le visage blanchâtre de Julius qui était endormi par des somnifères. Oscar lui prit la main.
- Les anti-douleurs et produits anesthésiques n’auront qu’un effet très bref, ajouta Shéryl. Bientôt, les Spores Noires seront immunisées contre ça.
- …
- Mais nous allons le sauver. Je ne baisserai pas les bras : Moi non plus je ne le laisserai pas mourir ! Mais toi… tu as été dans cette grotte…
- Oui.
- Il faut que je t’examine, tu as peut-être été contaminé toi aussi.

Elle l’examina pour conclure qu’Oscar avait échappé aux Spores Noires.
- Et maintenant, qu’allons-nous dire aux autres ?
- Pour l’instant, rien, répondit le Gardien du Feu.

Marcy entra brusquement.
- Il ne va pas mourir ! ? Il ne peux pas mourir ! s’écria-t-il.
- Marcy-chou, fit Oscar. Je te fais la promesse qu’il s’en sortira… A nous tous, nous pourrons le sauver, tant qu’on aura la foi.

Mais le jeune Gardien n’avait pas le cœur à espérer un rétablissement. Il avait peur de voir Julius disparaître, emportant sa bienveillance, son charisme, sa jeunesse et tout le symbole du pouvoir de la Lumière. Finalement, il partit dans sa chambre accompagné par Randy qui apprit à son tour toute l’histoire. Oscar passa la nuit auprès de Julius, attendant patiemment qu’une solution vienne à lui. Randy, quant à lui, après avoir laissé Marcy, n’arrivait pas à dormir. Alors il se rendit dans la salle des Gardiens, toujours aussi choqué de la nouvelle. Il s’assit, las, dans un fauteuil moelleux.

« Alors, est-ce que Julius a une grosse bosse sur le front ? » demanda Clavis en rompant le silence.

Le Gardien du Vent hocha la tête d’un air attristé.

« Tu nous caches quelque chose… » murmura Clavis en fronçant les sourcils.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Empty
MessageSujet: Re: La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus   La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La Trilogie des Anges (I) Les Anges de Galinaus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sanctuaire des Mangas :: Coin détente :: [Coin des artistes] :: Autre support :: Fanfiction/Romans/Poèmes-
Sauter vers: