Le Sanctuaire des Mangas
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Des mangas en folie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
~Bienvenue petit otaku~
Venez discuter avec nous ! <3


~~Restez prudents & désinfectés!~~Take care & Stay strong ~~
Le Deal du moment : -25%
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour ...
Voir le deal
44.99 €

Partagez | 
 

 Fic Rosario+Vampire : L'Avénement de l'exterminateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guadaña
SimpleMembre
SimpleMembre
Guadaña

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 31
Scorpion Dragon
~MangaPoints~ : 4
Date d'inscription : 15/01/2011

Fic Rosario+Vampire :  L'Avénement de l'exterminateur  Empty
MessageSujet: Fic Rosario+Vampire : L'Avénement de l'exterminateur    Fic Rosario+Vampire :  L'Avénement de l'exterminateur  Icon_minitimeJeu 1 Sep - 16:59

Prologue: Réunion dans la nuit



Il faisait froid cette nuit là. La lune était pleine, d'un blanc éclatant, mais ne pouvait que luire timidement, derrière les nuages noirs et menaçants qui recouvraient le ciel couleur d'encre et ne laissaient miroiter aucune étoile, mise à part la splendide étoile du Berger, Vénus, qui perçait ce manteau brumeux de sa lumière étincelante. Des éclairs zébraient régulièrement ce paysage irréel. Éclairs qui illuminaient ce château. Comme une vision cauchemardesque, mais d'une beauté pourtant si poétique...

Ce château était un véritable décor de film d'horreur. Perché au bord d'une falaise, un château de style gothique, avec ses voûtes en ogives, ses multiples tours taillées en pointes s’élevant haut dans le ciel comme pour le transpercer. Ses vitraux représentant des scènes de l'enfer. Jugement dernier, portail du monde souterrain, Chute du Paradis, et autres punitions de Damnés précipités dans ses affres. Ses terrifiantes gargouilles, représentations démoniaques des créatures infernales. Et surtout, sa gigantesque porte principale, démesurément grande, et semblable à la g[...]e de Léviathan lui-même, maudite entrée du monde de l'Antéchrist, qui donnait l'illusion de pénétrer au sein de l'Hadès au moment même où l'on franchissait son seuil.

Tout ce qui sera perpétré par la suite a été décidé dans une immense salle de banquet.

Trois gigantesques tables, surmontées de succulents mets, se trouvaient d'un coté de la salle. De nombreux hommes et femmes étaient assis autour et mangeaient, tout en discutant de choses et d'autres, tout en plaisantant. Des hommes élégants, smoking en queue de pie. Des femmes particulièrement belles dans leurs robes du soir. L'autre partie de la salle servait de salle de Bal. Sur une estrade, un orchestre philharmonique côtoyait des groupes hétéroclites et diffusait tout types de musique pour tous les goûts. Du classique au contemporain. Et de nombreuses personnes dansaient, et dansaient encore. Une soirée tout ce qu'il y a de plus ordinaire en somme. Organisée par un très riche notable, sûrement, mais ordinaire.
En fait, la seule chose qui jurait un peu était le pendentif argentée représentant un crâne de tigre que portaient tous les invités. Du moins, pour la grande majorité, car un petit groupe d'entre eux possédaient des pendentifs en or.

La soirée se déroulait pour le mieux, jusqu'au moment où les douze coups de minuit sonnèrent. La musique cessa soudainement, les convives attablés se turent, ceux qui dansaient retournèrent tous à leurs place, les musiciens quittèrent tous la salle et la lumière baissa d'intensité. Le silence s'imposa.

Le maître des lieux se leva lentement de sa table. Lui portait un pendentif de platine. Il s'arracha ainsi à ses invités, et gravit une à une les marches de l'estrade. Tous avaient le regard tourné vers lui.

C'était un homme jeune, dans les trente-cinq ans. Athlétique. Un bon mètre quatre-vingt. Brun. Yeux verts. Une sorte d'armoire à glace modèle de luxe, menton carré et visage rasé. L'archétype du playboy. Élégant dans son smoking blanc.
Il posa le pied sur l'estrade, se plaça face à son public, et s'éclaircit la voix.

« Frères, Sœurs. Après mille ans passés depuis la création de notre ordre, l'heure de notre victoire est venue. Notre plan prend forme. Notre force est à son paroxysme. Bientôt, nous détruirons enfin ces monstrueuses incarnations du démon, ces créatures maudites entre toutes qui amènent l'Apocalypse sur notre race, les MONSTRES.
C'est une grande nouvelle pour toute l'humanité.
Trois ans. Trois longues années qui ne sont rien à coté des longs siècles de souffrance de l'humanité. Trois années pour mettre au point ce plan qui décidera de l'avenir de notre race. Dans deux jours, nous commencerons l'éradication finale par le lycée Yokai. Nous trouverons le Codex Kagonarr dans les bas fonds de cet horrible endroit rempli de rebuts de notre monde, et nous utiliserons leur propre magie contre eux. Nous les détruirons tous. Cet ultime assaut marquera l'achèvement de leur existence. Maintenant, Frères, Sœurs, amusez-vous jusqu'au bout de la nuit, vous avez une journée complète pour vous reposer. Rassemblement dans deux jours au lieu donné, nous pénètrerons par la grande porte, et nous vaincrons !! Au nom de l'Oblivius Dacodere ! »

Après avoir bu ses paroles jusqu'à la dernière lettre, les membres de l'Ordre applaudirent à tout rompre ce petit discours. Ils scandaient le nom de leur Grand Maître «Guardatti, Guardatti ! » Ils hurlaient, presque fous.

Puis les musiciens sont revenus sur l'estrade, les danseurs sur la piste, les conversations reprirent de plus belle.

Le Grand Maître redescendit lentement de l'estrade, murmurant pour lui même.

« Nous vaincrons, ou nous périrons tous ...»

Revenir en haut Aller en bas
 

Fic Rosario+Vampire : L'Avénement de l'exterminateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sanctuaire des Mangas :: Coin détente :: [Coin des artistes] :: Autre support :: Fanfiction/Romans/Poèmes-
Sauter vers: